De retour d'Angoulême


Deux jours de bulles m'ont permis de découvrir des œuvres majeures, comme Valerian - et des dessinateurs hal-lu-ci-nants, comme Hermann.

De quoi se remettre aux vignettes, notamment après la conférence de The International Girl Gang sur les femmes dans la bande dessinée...

Allez, pour mon dernier jour Free, j'entame une nouvelle aventure de Gwendoline et Matéo.


Posts à l'affiche
Posts Récents